Escale à Ubud, Bali

Voici comment résumer Ubud en quelques photos :

Une ville de culture et d’art,

Une ville très spirituelle. Ici les offrandes journalières qui seront placées devant chaque étal du marché.

Une ville de commerces. Volontairement je choisis une photo du marché d’Ubud. De tout partout ! Mais les autres commerces n’ont rien à voir avec celui-ci. Très tendance, la cité offre de belles boutiques de mode et de décoration.

Une ville de singes … Ils sont partout et j’en ai peur comme de la peste. Ils sont coquins, la preuve ici avec une bouteille de Coca dérobée à une touriste. L’animal ne s’est pas démonté et a réussi à ouvrir la bouteille avec ses petites mains et à bu le contenu en le versant au sol. J’étais sidérée !

Parfois, ils se font défoncer par les serveurs, exaspérés par leur tempérament voleur. On ne badine pas avec les singes! Il n’est pas rare de se retrouver avec un animal sur la table qui essaie de prendre le contenu de notre assiette.

Une ville de spa, de bien être et de détente.

Ubud est aussi une ville de gastronomie. Après avoir visionné les Nouveaux Explorateurs de Fred Chesneau – émission que j’adore, je conserve l’adresse d’Ibu Oka pour déguster du Babi Guling (cochon rôti à la broche). Plat emblématique balinais et impossible à trouver en dans le reste de l’Indonésie ceci car les autres iles sont globalement musulmanes.

Pour 4€, un repas complet avec le fameux cochon, la peau grillée, saucisse (comprenez boudin), intestins frits, riz, légumes et soupe. La viande ok, elle est tendre et très parfumée. La peau grillée n’a aucun intérêt, de mauvais chips. Le boudin c’est non, les intestins c’est pas horrible mais pas bon non plus. Les légumes sont corrects et bien épicés par contre la soupe est parfaite. Épicée et consistante, un bouillon hyper réussi.

Depuis la caisse où je paye, j’entends les porcs hurler à la mort. Très très fort puis plus rien. Glaçant. Je pars d’Ibu Oka avec un sentiment mitigé. Surement pas le meilleur babi guling.

Dans les rues, il fait une chaleur écrasante en permanence. Il n’est pas rare de s’arrêter pour s’hydrater et consommer des glaces. Ici, elles sont artisanales, au lait et aux fraises.

Le point de chute pour ces 2 nuits était une villa au Tegal Tis, à l’extérieur de la ville et de bruit. Un personnel adorable, une villa sublime avec de beaux matériaux, nobles et élégants. Des petits déjeuners sur la terrasse. Magiques ! Et puis les (premiers) tremblements de la terre du séjour. D’autres suivront et nous feront beaucoup plus peur.

Un restaurant que j’avais beaucoup aimé l’an dernier, le Pringgas Grill. Très mal noté sur Tripadvisor, je ne comprends pas pourquoi. L’ambiance est douce, calme, la décoration typique. Certes le service est lent mais comme nous sommes en vacances ce n’est pas un problème. Et donc, c’est un retour gagnant cette année encore. Les cocktails comme souvent à Bali »buy 1 get 2 free », comprenez achetez en 1, le 2ème est gratuit. Ici des margaritas, bien dosées au passage. Au menu, une soupe de tomates aux feuilles de citron kaffir. Un pur bonheur. Aussi, des vermicelles de patates douces aux légumes.

Indochine, resto-bar au premier étage qui surplombe la rue passante. Une décoration superbe, de bons dim sum, bières fraiches. Un très bon moment.

Pour terminer, un petit coup de cœur au warung Sami. Là aussi au 1er étage, après la montée d’un escalier très très raide, spot moderne, jeune, détendu. À la carte, world food et cocktails maison. Ici vodka, Sprite, basilic, citron et gingembre. Une recette de dingue que j’ai ramené dans mes valises ! À diner, un pad thai. Zéro local mais une envie de plats thaïlandais. Très bien fait, rien à dire.

En résumé : 1 an s’est écoulé depuis ma dernière visite. Je remarque que la ville a bien changé, elle est saturée de voitures et de personnes. Un sentiment assez oppressant que je n’avais pas senti l’année passée. Toujours des singes de partout, un torture pour moi, toujours des rues défoncées, mais toujours une population aux petits soins, souriante et bienveillante.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s